Troubles mentaux - Approches thérapeutiques

 

L’éventail des troubles mentaux est large. Les maladies psychologiques sont parfois présentes dès l’enfance (trouble autistique, hyperactivité, trouble de l’attention) et d’autres débutent à l’adolescence ou au début de l’âge adulte (troubles bipolaires, trouble de la personnalité, troubles des conduites alimentaires). Enfin les troubles anxieux, l’insomnie, la dépression, l’abus de substances, l’anxiété généralisée, peuvent survenir à n’importe quel moment de la vie, de façon ponctuelle ou chronique.

Les troubles psychiques sont les première causes d’invalidité et le deuxième motif d’arrêt de travail. Les troubles mentaux altèrent de façon importante les relations sociales, personnelles et professionnelles. Ils ont un impact sur la qualité de vie du malade (précarisation, perte d’emploi, désocialisation…) et touchent également l’entourage (incompréhension, détresse…).

Les psychothérapies occupent une place indispensable, en particulier pour en comprendre l’origine, les facteurs déclenchants et les facteurs de maintien et également pour permettre d’apprendre à les gérer. Les thérapies sont souvent recommandées dans la prise en charge des souffrances psychiques.

Penons comme exemple, la phobie sociale; on la définit sommairement par une peur marquée et persistante des situations sociales (…) L’exposition à de telles situations déclenchent presque automatiquement une réponse anxieuse caractérisée par une attaque de panique. La peur contraint la personne à éviter ces situations. L’idée d’être confronté(e) à de telles situations favorise une importante anxiété anticipatoire, par crainte d’agir de façon humiliante ou embarrassante. Alors, comment faire face à la phobie sociale ?

  • Explications des mécanismes de la phobie sociale

  • Identification du cercles vicieux (Évitements, maintien)

  • Analyse des interprétations et des scénarios catastrophes (restructuration cognitive)

  • Identifications des situations redoutées (situations formelles et informelles)

  • Exposition et entrainement aux compétences sociales (jeux de rôle, Exercice pratique..)

  • Apprendre à parler de soi

  • Travail sur le regard de l’autre sur soi

  • Travail sur l’anxiété de performance

 

Et en quoi la psychothérapie peut vous aider ?

Il s’agit de vous aider à comprendre et à identifier les mécanismes présents dans l’anxiété sociale et de développer les ressources et compétences nécessaires pour faire face aux situations anxiogènes. Apprendre à dépasser la peur en s’exposant aux situations évitées, en apprenant à les gérer. La thérapie cognitivo-comportementale permet via des techniques d’expositions et de la restructuration cognitive à surmonter les situations stressantes.

Il existe différentes approches reconnues en psychologie, on en distingue quatre principales en psychothérapie. Elles se différencient en fonction de leur origine et des méthodes employées.

 

Approche systémique

Dans cette orientation thérapeutique, les dysfonctionnements proviennent et se maintiennent en fonction du type d’interaction entre une personne et son entourage (amis, famille, collègues,..). Une fois la situation problématique analysée, l’objectif de la psychothérapie sera de modifier les relations entre la personne et son entourage. Dans cette perspective, Il est nécessaire que le psychologue rencontre d’autres membres importants de l’entourage du patient.

Approche humaniste ou existentielle

Cette orientation est fondée sur la capacité de l’être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. La thérapie est centrée sur l’instant présent, sur la capacité à la personne de prendre conscience de ses difficultés actuelles, de les comprendre et de les modifier par sa façon d’être ou d’agir. Le psychologue facilite l’exploration de soi et de même que la mise en pratique de nouvelles façon d’être ou d’agir.

Approche analytique/psychodynamique

Cette orientation est influencée par la psychanalyse et fait appel à la notion d’inconscient. Ces approches établissent un lien entre les difficultés actuelles et les expériences, les conflits non résolus ou refoulés de l’histoire personnelle du patient. La personne est ainsi amenée à prendre conscience progressivement des conflits intrapsychiques à l'origine de son fonctionnement actuel afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.

Approche cognitivo-comportementale

La thérapie cognitive s’appuie sur des études scientifiques et propose que nos émotions dépendent du lien entre la partie pensante dirigée par notre cortex et la partie « émotionnelle » qui concerne le système limbique. Le terme cognitif se rapporte à la façon dont on perçoit et interprète les situations et comment ces interprétations influencent, à leur tour, nos émotions. La thérapie cognitive et comportementale vise à identifier les interprétations dysfonctionnelles et à aider à leur modification afin de soulager l'état de la personne.

A travers un exemple plus concret, là où l'approche psychodynamique permet de comprendre pourquoi nous sommes anxieux, comment est née cette anxiété, l'approche cognitivo-comportementale vise à comprendre les mécanismes qui maintiennent l’anxiété et à réfléchir comment mettre en place d’autres stratégies pour la gérer.

Ainsi, si la psychanalyse recherche une transformation psychique profonde et ouverte, les psychothérapies visent le soin et la suppression d'un tableau de symptômes.

Ouverture cabinet
  • 09h30-19h30 > lundi au vendredi (fermeture mercredi) 
  • 09h30-14h30 > samedi
Consultations sur RDV (Tél, Doctolib, Pages jaunes, site internet)
  • Interindividuelle /couple
  • Adultes, enfants, adolescents
Honoraires
  • Tarif unique 55€/séance (60 mn)
  • Règlement en chèque et espèce (pas de CB)
Clic moi !
Me contacter
Stéphane RIMBOUD - Psychologue TCC
249, avenue Jean Jaurès 69007 LYON
0665780901 - stephanerimboud@hotmail.fr
SIRET.799 939 780 - ADELI.699 325 668 

Métro (ligne B) - Tramway (T1) - Bus (C22, Zi6)

Station DEBOURG (proche ENS) 

© 2019 by Stéphane RIMBOUD Proudly created for you